Le Messie ou le Colibris

« Notre histoire commence dans l’immense forêt d’Amazonie, quelque part au détour d’un fleuve.

Dans cette nature sauvage, vit une foule d’animaux, insectes, mammifères, oiseaux rivalisent de formes et de couleurs.

Un peu à l’écart près d’un ruisseau, il y a Colibri.

Dans la forêt, tout a l’air paisible mais dans le ciel de gros nuages noirs arrivent de l’horizon.

Soudain, un éclair plus gros que tous les autres, s’abat sur un arbre mort. Foudroyé, coupé en deux, l’arbre prend aussitôt feu. Les flammes se multiplient et se répandent aux autres arbres, puis à la forêt provoquant un immense incendie. Tous les animaux terrifiés quittent la forêt et se réfugient dans une clairière au bord de l’eau. Isolés, médusés, ils observent le spectacle et assistent impuissants à la disparition de leur forêt. Tous sauf le colibri !

Avec son bec, il prend quelques gouttes d’eau de la rivière et s’envole pour aller les verser dans les flammes. Puis, il revient à la rivière, prend de l’eau et repart encore et encore faisant des allers retour aussi vite qu’il le peut. Au bout d’un moment, Jaguar agacé de le voir ainsi s’agiter en vain lui dit : 

« Colibri tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces quelques gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? » Colibri suspend son vol un instant, les regarde tous et répond : » je sais bien que je n’y arriverai pas tout seul mais je fais ma part. »

Sans plus attendre, il repart vers les flammes. Les animaux se regardent étonnés. C’est Toucan qui le premier dit : « j’y vais aussi. J’ai un grand bec et je sais voler ». Puis Ara s’écrie : « attends je viens avec toi ». Finalement, prenant un peu d’eau dans leur bec, dans leur museau, dans leurs pattes tous les animaux s’élancent vers l’incendie. L’histoire ne dit pas s’ils ont réussi ; mais depuis ce jour, quelque chose a changé et les animaux se sentent unis par une force nouvelle. Et plus aucun d’eux ne se moquent de la petite taille du Colibri. »

Texte de La Légende du Colibri Denis Korreman . Album publié en partenariat avec Colibris – Mouvement pour la Terre : Edition : Actes Sud junior Année : 2013

Nous n’avons pas été accompagné dans notre vie avec cette légende. Et ce n’est qu’une légende… Nous sommes dans l’attente de l’arrivée d’un héros, d’une héroïne. En témoigne le fonctionnement des réseaux: les influenceurs/seuses. En témoigne le fonctionnement des #, des lanceurs d’alerte, des engouements soudains et presque fanatiques pour celles et ceux qui trouvent des solutions, à un problème sans discernement…

En témoigne nos réactions fassent aux décisions politiques unilatérales, en témoigne l’obéissance ou la rébellion qui nous animent ces derniers temps. 

Dans toutes situations problématiques, il y a un temps de retour vers soi, qui devrait nous être automatique, comme une hygiène intérieure, comme se laver les dents. Alors même que nous nous tournons automatiquement vers l’extérieur pour trouver LA solution, LE conseil, LA vérité ABSOLUE.

Puis il y a le passage à l’action qui nait de cette introspection, que nous devrions avoir apprise à faire dès le plus jeune âge, comme se brosser les dents.  Juste et mesurer, ce passage à l’action est aligné avec notre boussole intérieure. Il est donc par essence: pertinent. 

Mais au lieu de cela nous avons peur quand il s’agit de prendre des décisions. Nous nous cachons derrière l’autorité. Nous nous inventons mille et unes excuses pour ne pas expérimenter d’autres possibles. Nous parlons de « La zone de confort ». Mais que ce passerait il si cette zone était intérieure? Et non extérieure? 

Une belle maison, chaude et bien isolée. Les commerces à proximité. Une belle voiture, tout confort. Des temps de loisirs, des voyages à la montage, un boulot stable…Certe, cela rassure notre part qui a besoin de sécurité matérielle. Et c’est essentiel! Mais nos stratégies, citées plus haut ne sont elles pas illusoires?

Alors, quelle impact à sur vous cette légende? Qu’aimeriez vous voir en votre professeur/re, parent/te, ami/e, …En vous? Un Messi ou Un Colibris?

Est-ce parce que nous ne savons pas dialoguer et prendre soin de notre intérieur, que nous ne savons pas former des groupes qui portent une action commune?

Je crois que l’incarnation aujourd’hui du Messie n’existe pas. 

La légende du colibris elle peut encore peut-être nous émouvoir… mais sommes nous prêt à l’incarner? Non si l’on croit encore à l’apparition du Messie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *